Apporte ton jouet préféré, ton doudou chéri, le chapeau de grand-père, la jolie robe de maman ou juste ton prénom, ta couleur fétiche, tes questions… Amène ce que tu veux : les deux comédiens t’inventeront une histoire qui n’existe dans aucun livre…
TON HISTOIRE !
Le principe

En amont de la représentation, lors de la réservation par exemple, les enfants sont invités à amener un objet de leur choix (un jouet, leur doudou, un accessoire,  un dessin, etc…)

Le jour du spectacle, les enfants sont accueillis  à l’entrée de la salle par les comédiens qui leur remettent un ticket numéroté correspondant à leur objet. Le spectacle démarre par le tirage au sort d’un numéro.

L’enfant à qui il appartient est invité à confier son objet et à aller s’asseoir sur le « fauteuil du héros ». Les comédiens improvisent alors une histoire liée à l’objet remis.

À la fin, l’enfant reprend sa place et on tire au sort un autre numéro et ainsi de suite…

Un spectacle jeune public idéal pour votre CA ou comité d’animation, vos arbres de Noël, les festivals jeune public, …

 

3 bonnes raisons de programmer Impro Marmot :

  • Un spectacle jeune public unique, professionnel et de qualité
  • Un dispositif scénique agréable, simple et adaptable
  • Une véritable interactivité avec le public.

 

> Dossier du spectacle

 

Ce qu’en dit la presse :

« Les deux comédiens entraînent leur jeune public dans des mondes où on rit beaucoup, où on a aussi un peu peur. Des histoires d’animaux avec une évasion d’un zoo par un panda, des histoires de peur dans le noir, et aussi les inévitables aventures de rois et de reines. A la fin, le public, captivé, semble tout surpris d’avoir à quitter la salle et de revenir aux réalités. », La Nouvelle République  – 14 avril 2014

« Antoine et Valérie, de la Compagnie La Clef, ont enchanté, avec leurs histoires improvisées, leur jeune public venu les écouter à la médiathèque … Mais quel que soit le récit, Antoine et Valérie captivent les enfants qui les écoutent bouche bée. Une belle performance. », La Nouvelle République – 31 mars 2013

« …Pour chaque improvisation, un enfant est tiré au sort, présente son objet et s’installe dans un fauteuil au centre des gradins. Quelques accessoires tirés d’un coffre, foulard, cape, chapeau ou bandeau, et les comédiens parlent de l’objet proposé, doudou, peluche ou, plus inattendue, bouteille en plastique, et embarquent leur jeune public dans des aventures inédites. Ambiance conte de fée, suspense ou manga, les artistes jonglent avec les genres. On a peur(un peu), on rit beaucoup, on dénonce, le méchant ou le menteur, bref, le public réagit.  Un vrai spectacle interactif, La Nouvelle République – 6 décembre 2013